Titelaufnahme

Titel
Liu Jia Zhi - living in the courtyard : a sustainable restoration process Zhou Shan, Puto District, China / von Raphaëlle-Laure Perraudin
VerfasserPerraudin, Raphaëlle-Laure
Begutachter / BegutachterinWinter, Wolfgang ; Brullman, Cuno ; Stieldorf, Karin
Erschienen2013
Umfang79 S. : zahlr. Ill., graph. Darst., Kt.
HochschulschriftWien, Techn. Univ., Dipl.-Arb., 2013
SpracheEnglisch
DokumenttypDiplomarbeit
Schlagwörter (DE)Sanierung
Schlagwörter (EN)Refurbishment
URNurn:nbn:at:at-ubtuw:1-45793 Persistent Identifier (URN)
Zugriffsbeschränkung
 Das Werk ist frei verfügbar
Dateien
Liu Jia Zhi - living in the courtyard [37.74 mb]
Links
Nachweis
Klassifikation
Zusammenfassung (Deutsch)

The Zhou Shan project, (archipelago located in the south-east of Shanghaï- China) is born from the work of the architect Wang Shu in the Putuo District in order to transform a declining harbor installation to a new « cultural garden ». The issues connected to urban and architectural refurbishment were discovered very lately by the Chinese authorities. Few initiatives are to be studied, and almost always dealing with old traditional housing restoration process.

The project I developed aims to bring another point of view concerning refurbishment as it enhances the interest of mixing proper restoration and new construction. Four ancient constructions are totally refurbished in order to set up new functions and uses. As those buildings are located at the entry of the harbor, the project suggests to settle a reception center including an information desk and resources center, a bar/restaurant, a shop and exhibition place. Furthermore, the ancient gate building is raised with two more floors in order to create a « belvedere ».

The courtyard in the center is then covered by a great canopy, offering a shelter to the visitors, protected from rain, sun and wind. Made of prefabricated timber elements and frame, the construction system shall preserve an easy repair of structural elements, essentially in case of strong earthquake.

The canopy is covered with PV solar panels in order to produce energy for the new installations. If energy is one of the main attempts of the project, a global thought is develop in order to offer an exemplary resources management : air (ventilation, health, hygrometry), ground (minimized impact on the existing plot), water (rainwater collect for reuse), renewable materials (wooden frames and structure).

This double measures of heavy refurbishment and new construction shall guaranty the creation of a new identity, deeply founded into the original value of the site : its social role and its spatial disposition - counstruction surrounding an empty space devoted to people assembly.

Zusammenfassung (Englisch)

Le projet « Zhou Shan » (Archipel qui se trouve au Sud-Est de Shanghaï, en Chine) trouve son origine dans le travail que conduit l'architecte Wang Shu dans le district de Putuo et concernant la reconversion d'une installation portuaire en déclin en un « jardin culturel ».

Les problématiques liées à la rénovation urbaine et architecturale sont apparues très tardivement au sein des préoccupations des autorités chinoises. On décompte ainsi peu d'initiatives, les quelques réalisations ne concernant pratiquement systématiquement des projets de restauration d'anciens quartiers constitués de maisons traditionnelles.

Le projet développé dans ce travail tente d'apporter un nouveau point de vue à ce processus de rénovation dans la mesure où il valorise l'intérêt d'allier rénovation et construction neuve.

Quatre bâtiments sont ainsi lourdement rénovés afin d'y installer de nouvelles fonctions et de nouveaux usages. Dans la mesure où ces bâtiments se trouvent à l'entrée du site portuaire, le projet propose de créer un espace de réception, comprenant un accueil avec centre de ressources, un bar/restaurant, une boutique et un espace d'exposition.

D'autre part, l'ancien bâtiment d'entrée est rehaussé de deux niveaux afin de créer un belvédère.

La cour au centre des constructions est couverte par une vaste canopée, offrant un abri aux visiteurs qui se trouvent protégés de la pluie, du soleil et du vent. Fait de panneaux préfabriqués et d'éléments de charpente bois, le système constructif permet de prévoir des réparations te des remplacement d'éléments facilement, notamment dans le cas d'un séisme particulièrement fort.

La canopée est couverte de panneaux solaires photovoltaïques de sorte à répondre aux besoins en énergie des nouvelles installations. Si l'énergie est l'un des points d'attention particuliers du projet, une réflexion globale est menée pour offrir une gestion exemplaire des r l'air (ventilation, qualité de l'air, maîtrise d' l'hygrométrie, le sol (impact minimisé sur la parcelle), l'eau (collecte des eaux de pluie pour réutilisation sur site), les matériaux renouvelables (charpentes bois).

Ce double dispositif de rénovation lourde et de construction neuve doit être le garant de la création d'une nouvelle identité du site, profondément ancrée dans la valeur originelle du site : son rôle social et son agencement dans l'espace - les constructions entourant un espace vide dédié au rassemblement des gens.